Qu’est-ce qu’un redressement judiciaire ?

Cela correspond à une possible phase de sauvetage d’une entreprise, d’un commerçant, d’une SCI ou même d’une association, déclarée en cessation de paiements. (Pour les modalités se rapporter à la loi n°85-98 du 25 janvier 1985 relative au redressement et à la liquidation judiciaires des entreprises).
Une suspension des poursuites de recouvrement des créances en difficultés est généralement prononcée, sous le contrôle de mandataires de justice ainsi que d’un juge commissaire, désignés par le tribunal de commerce ou le tribunal de grande instance en fonction du type de structure

Le redressement judiciaire s’accompagne systématiquement d’un plan d’apurement des créances. Et en cas d’échec du redressement, la phase de liquidation des biens est appliquée.