Qu’appelle t on liquidation judiciaire ?

La liquidation judiciaire intervient sur décision du tribunal qui constate la cessation de paiements, autrement dit lorsque le passif exigible est plus important que l’actif disponible de l’entreprise et qu’il est impossible de le redresser.
Le tribunal désigne alors un mandataire de justice avec pour fonction de liquidateur judiciaire. Cette désignation de liquidateur judiciaire par le tribunal implique le dessaisissement de l'ancien dirigeant. Cette décision est notifiée sur le k-bis de l'entité à condition qu’elle soit immatriculée auprès du greffe d'un tribunal.
Le liquidateur est alors chargé de réaliser l'ensemble des actifs et de payer par la suite les différentes dettes, selon l'ordre de priorité prévu par le Code de Commerce.
La plupart du temps, le montant des actifs est insuffisant en phase de liquidation judiciaire pour payer l'intégralité du passif.
Il est ensuite mis totalement fin à l'entreprise avec la publication de la clôture pour insuffisance d'actifs.