Peut-on refuser le renouvellement du bail commercial ?

Le bailleur peut refuser de renouveler le bail de son locataire. Mais en l’absence d’un motif légitime et sérieux (exemple : non-paiement des loyers, non exploitation du fond) il devra en assumer les conséquences financières, qui sont très lourdes. On parle d’une indemnité d’éviction.
Cette indemnité est variable en fonction des conséquences de ce refus de renouvellement pour le locataire (perte de clientèle ou non). Dans la plupart des cas, l’indemnité correspond à la valeur vénale du fonds de commerce